أختر اللغة
الرئيسية | أخبار الكنيسة | الكنيسة في لبنان | Sfeir : L’ignorance et le manque de culture conduisent à un retard de civilisation

Sfeir : L’ignorance et le manque de culture conduisent à un retard de civilisation

La tournée du patriarche maronite, le cardinal Nasrallah Sfeir, s’est poursuivie hier en Australie où il a pu rencontrer le pape Benoît XVI à la cathédrale Saint Mary de Sydney. Les discussions ont été axées sur les questions concernant l’Église catholique et le Moyen-Orient en général.

Ces questions étaient également à l’ordre du jour hier soir lors du dîner donné par l’archevêque de Sydney, le cardinal George Bill, en l’honneur des évêques et cardinaux présents dans la capitale australienne pour assister aux Journées mondiales de la jeunesse (JMJ).
La Société libano-australienne pour l’éducation, présidée par Fadia Bou Dagher Ghossein, a ensuite organisé une réception à l’Université de Sydney en l’honneur de Mgr Sfeir à laquelle ont notamment assisté l’ambassadeur du Liban en Australie, Jean Daniel, et le président de l’université, le professeur Michael Spence.
Prenant la parole, le patriarche Nasrallah Sfeir a indiqué qu’il était « heureux » de se trouver dans cette université. Il a également mis en relief le rôle de cette institution dans « l’éducation des générations ». « Nous savons que l’Australie est devenue la patrie de nombreux Libanais, et votre université a enseigné à une très grande partie de cette génération, mais aussi à des étudiants en provenance des quatre coins du monde car elle croit en la diversité culturelle », a dit Mgr Sfeir. « Nous estimons que le développement des nations est lié à celui des sciences et de la connaissance. L’ignorance et le retard conduisent à un retard de civilisation. Mais le développement scientifique doit aller de pair avec le développement spirituel et physique, et l’université joue dans ce cadre un rôle prépondérant. » De son côté, Mme Ghossein a souligné pour sa part l’aide qu’elle a toujours apportée aux « étudiants libanais » en les orientant et en leur facilitant leurs formalités administratives.
Mgr Sfeir a pu faire le tour de l’université et a admiré les momies exposées à la faculté de médecine et le corps de saint Aloi, ainsi que les vestiges romains dont certains sont en provenance du Liban.
Une réunion a ensuite eu lieu avec le président de l’université, Michael Spence, durant laquelle le chef de l’Église maronite a abordé la situation des étudiants, notamment les Libanais d’entre eux.

L'Orient Le Jour 19.07.2008

عن الاتحاد الكاثوليكي العالمي للصحافة - لبنان

عضو في الإتحاد الكاثوليكي العالمي للصحافة UCIP الذي تأسس عام 1927 بهدف جمع كلمة الاعلاميين لخدمة السلام والحقيقة . يضم الإتحاد الكاثوليكي العالمي للصحافة - لبنان UCIP – LIBAN مجموعة من الإعلاميين الناشطين في مختلف الوسائل الإعلامية ومن الباحثين والأساتذة . تأسس عام 1997 بمبادرة من اللجنة الأسقفية لوسائل الإعلام استمرارا للمشاركة في التغطية الإعلامية لزيارة السعيد الذكر البابا القديس يوحنا بولس الثاني الى لبنان في أيار مايو من العام نفسه. "أوسيب لبنان" يعمل رسميا تحت اشراف مجلس البطاركة والأساقفة الكاثوليك في لبنان بموجب وثيقة تحمل الرقم 606 على 2000. وبموجب علم وخبر من الدولة اللبنانية رقم 122/ أد، تاريخ 12/4/2006. شعاره :" تعرفون الحق والحق يحرركم " (يوحنا 8:38 ).