أختر اللغة
الرئيسية | أخبار الكنيسة | الكنيسة في لبنان | Sortir pour chercher… les 99 brebis !

Sortir pour chercher… les 99 brebis !

Si le Christ parle du berger qui laisse ses 99 brebis pour aller en chercher une, « aujourd’hui, c’est 99 brebis qu’il faut aller chercher », déclare le pape François, qui exhorte à « sortir » pour leur annoncer « gratuitement » la « révolution de l’Evangile ».

Le pape a inauguré ce soir, 17 juin 2013 le congrès de fin d’année pastorale du diocèse de Rome (17-19 juin), intitulé « Christ, tu nous es nécessaire – La responsabilité des baptisés dans l’annonce de Jésus-Christ », en la salle Paul VI du Vatican, remplie jusqu’à la cour extérieure.

En arrivant sur les lieux à pieds, le pape a fait un bain de foule, serrant les bras qui se tendaient vers lui, contenus derrière des barrières, et bénissant des enfants.

Improvisant largement, le pape a donné une catéchèse très applaudie, fidèle à son style d’interaction avec la foule : « le baptême est une révolution » qui fait passer « de la loi à la grâce », a-t-il dit, affirmant que « la vraie révolution, le plus grand bouleversement de l’histoire de l’humanité », c’est Jésus-Christ, par sa mort et sa résurrection : l’histoire a vu en effet beaucoup de « révolutionnaires », mais aucun « n’a vraiment changé le cœur de l’homme ».

Ainsi les chrétiens sont « révolutionnaires » : « un chrétien qui n’est pas révolutionnaire n’est pas chrétien » car « la grâce que le Père donne à travers Jesus-Christ fait [des chrétiens] des révolutionnaires », c'est-à-dire des hommes qui sont « tous pécheurs – Qui n’est pas pécheur ici lève la main, a demandé le pape sous les rires – et transformés en saints ».

Pour devenir saints, a-t-il poursuivi, nul besoin d’avoir « un visage d’image pieuse : une seule chose est nécessaire : accueillir la grâce que le Père donne en Jésus-Christ », grâce qui « ne s’achète pas et ne se vend pas » mais qui est donnée « gratuitement ». De même, le chrétien doit la donner gratuitement.

Dans cette « société cruelle », le pape a exhorté à « offrir l’espérance chrétienne par son témoignage » : le chrétien « ne peut pas être indifférent ». Mais il ne doit pas non plus être « prosélyte ». L’Evangile « est comme une semence ; tu le sèmes… C’est Dieu qui le fait grandir ».

Pour semer l’Evangile, il s’agit d’aller « aux frontières », d’aller « vers la chair de Jésus qui souffre », c’est-à-dire non seulement « les pauvres », mais aussi « ceux qui ne connaissent pas » le Christ, ceux qui vivent « aux périphéries existentielles de l’intellect, de la culture… l’Evangile est pour tous », a insisté le pape.

« Le chrétien doit être courageux » et « aller de l’avant » sans se lamenter, a-t-il mis en garde. Il ne peut se contenter d’être « fermé », a-t-il poursuivi, car aujourd’hui, à la différence de la parabole de la brebis perdue, l’Eglise a « une brebis » et il « en manque 99 ! ».

Il est donc urgent de « sortir » pour « trouver les autres 99 ». C’est une « grande responsabilité », qui exige de la « générosité », car il est « plus facile de rester chez soi avec la brebis unique… de la caresser, de la brosser … mais le Seigneur nous veut pasteurs, pas brosseurs ».

Ce travail d’évangélisation « n’est pas facile » car l’adversaire, l’ennemi, instille dans les cœurs la « déception », des « graines de pessimisme et d’amertume », a ajouté le pape, exhortant à « se préparer au combat spirituel : on ne peut prêcher évangile sans une lutte de tous les jours ».

Une veillée de prière a suivi, animée par une chorale et un orchestre, dans le recueillement. Au terme de la soirée, la foule a réservé au pape des applaudissements chaleureux… et des ovations particulières, puisqu'au lieu de scander "François !", comme un seul homme elle disait : "Jésus ! Jésus !". Une référence à une demande fréquente du pape : "applaudissez Jésus, non pas François !".

عن الاتحاد الكاثوليكي العالمي للصحافة - لبنان

عضو في الإتحاد الكاثوليكي العالمي للصحافة UCIP الذي تأسس عام 1927 بهدف جمع كلمة الاعلاميين لخدمة السلام والحقيقة . يضم الإتحاد الكاثوليكي العالمي للصحافة - لبنان UCIP – LIBAN مجموعة من الإعلاميين الناشطين في مختلف الوسائل الإعلامية ومن الباحثين والأساتذة . تأسس عام 1997 بمبادرة من اللجنة الأسقفية لوسائل الإعلام استمرارا للمشاركة في التغطية الإعلامية لزيارة السعيد الذكر البابا القديس يوحنا بولس الثاني الى لبنان في أيار مايو من العام نفسه. "أوسيب لبنان" يعمل رسميا تحت اشراف مجلس البطاركة والأساقفة الكاثوليك في لبنان بموجب وثيقة تحمل الرقم 606 على 2000. وبموجب علم وخبر من الدولة اللبنانية رقم 122/ أد، تاريخ 12/4/2006. شعاره :" تعرفون الحق والحق يحرركم " (يوحنا 8:38 ).