أختر اللغة
الرئيسية | أخبار الكنيسة | الكنيسة في لبنان | Synode : S. Em. Makarios TILLYRIDIS, Métropolite de Kenya (KENYA)

Synode : S. Em. Makarios TILLYRIDIS, Métropolite de Kenya (KENYA)

l’unité et le travail en commun de toutes les églises chrétiennes du Moyen-Orient. Il est très important pour nous, en tant que Pasteurs, de cultiver l’union, avec un amour sincère, en nous rappelant les paroles de Mère Teresa: “Si vous voulez qu’un message d’amour soit entendu, il faut qu’il soit envoyé”.

En ce jour spécial, je me sens très honoré et envahi d’une très grande humilité pour cet honneur qui m’est donné de parler devant vous. Je considère aussi comme une bénédiction le fait de pouvoir parler en votre présence, Votre Sainteté, de cette région qui sera toujours unique dans l’histoire du Christianisme, car c’est de là que prend origine la création.

Pour la majorité du monde, le Moyen-Orient est une région de précarité. Mais nous, en tant que croyants en l’Évangile du Christ, nous en avons une meilleure connaissance, parce notre croyance est fondée sur les enseignements du Prince de la paix.

Votre Sainteté, vos propres paroles pleines de perspicacité, alors que vous vous adressiez récemment à la Société britannique, expriment cette croyance que, ‘C’est pourquoi je suggère que le monde de la raison et le monde de la foi – le monde de la rationalité séculière et le monde de la croyance religieuse – ont besoin l’un de l’autre, et ils ne devraient pas craindre d’engager un dialogue approfondi et permanent entre eux, pour le bien de notre civilisation’. Ce message est bien plus applicable et important ici, au Moyen-Orient, où la réconciliation, l’amour et la compréhension sont très essentiels pour une cohabitation et une coopération pacifiques.

St Thomas d’Aquin avait dit que, ‘en raison des différentes conditions dans lesquelles vivent les êtres humains, il arrive que certains actes soient vertueux pour certains, comme étant appropriés à eux et leur convenant, tandis que ces mêmes actes devenaient immoraux pour d’autres, ne leur étant pas adaptés’. Ceci parle en faveur d’une situation comme celle que nous avons ici dans cette région où un mélange de religions et de cultures se côtoient, où la croyance de l’un n’est pas la même que celle de son voisin.

Au Moyen-Orient, la liberté de religion signifie habituellement liberté de culte et non pas liberté de conscience, i.e., la liberté de changer sa propre religion pour croire en une autre. La situation à laquelle nous devons faire face ici, est celle où la religion est un choix social et même national, et non pas un choix individuel. Changer de religion est considéré comme une trahison envers la société, fondée largement sur une religion traditionnelle.

Nous devrions, toutefois, toujours nous rappeler que ceci n’exclue pas l’amour qui est l’élément requis pour  Nous sommes donc appelés à envoyer un message d’amour à tous ceux qui sont autour de nous et qui ont, d’une manière ou d’une autre, une incidence dans nos vies.

Concernant la communauté de nos frères et soeurs musulmans ainsi que la communauté juive tout autour de nous, nous nous devons de respecter leurs croyances et leurs modes de vie. Nous avons besoin de cultiver le respect et l’appréciation de toutes les croyances au milieu desquelles nous vivons, tout en prêchant le message d’amour et de paix dans toutes ces différentes religions.

La coopération avec les non-chrétiens est très importante pour panser les injustices du passé et promouvoir une cohabitation pacifique. En tant que bergers dans ce grand vignoble de notre Seigneur, je vous encourage à aller de l’avant avec humilité, amour et compréhension, en promouvant la grande mission confiée par notre Seigneur dans Mathieu 28, 19-20. En toute humilité, le message de notre Seigneur sera très certainement entendu au sein de toutes les races, de toutes les croyances et toutes les cultures qui nous entourent dans cette région.

Une fois encore, laissez-moi exprimer ma sincère gratitude pour cette invitation spéciale, et particulièrement à Votre Sainteté, Pape Benoit XVI. Je vous souhaite toute la paix de notre Seigneur et Sauveur Jésus Christ. Qu’il nous garde unis pour toujours dans la Foi.

عن الاتحاد الكاثوليكي العالمي للصحافة - لبنان

عضو في الإتحاد الكاثوليكي العالمي للصحافة UCIP الذي تأسس عام 1927 بهدف جمع كلمة الاعلاميين لخدمة السلام والحقيقة . يضم الإتحاد الكاثوليكي العالمي للصحافة - لبنان UCIP – LIBAN مجموعة من الإعلاميين الناشطين في مختلف الوسائل الإعلامية ومن الباحثين والأساتذة . تأسس عام 1997 بمبادرة من اللجنة الأسقفية لوسائل الإعلام استمرارا للمشاركة في التغطية الإعلامية لزيارة السعيد الذكر البابا القديس يوحنا بولس الثاني الى لبنان في أيار مايو من العام نفسه. "أوسيب لبنان" يعمل رسميا تحت اشراف مجلس البطاركة والأساقفة الكاثوليك في لبنان بموجب وثيقة تحمل الرقم 606 على 2000. وبموجب علم وخبر من الدولة اللبنانية رقم 122/ أد، تاريخ 12/4/2006. شعاره :" تعرفون الحق والحق يحرركم " (يوحنا 8:38 ).