أختر اللغة
الرئيسية | أخبار الكنيسة | الكنيسة في لبنان | Syrie : Benoît XVI prie pour qu’il n’y ait plus d’effusion de sang

Syrie : Benoît XVI prie pour qu’il n’y ait plus d’effusion de sang

Le pape Benoît XVI prie pour qu'il n'y ait plus d'effusion de sang en Syrie « Patrie des grandes religions » et des grandes « civilisations ».

Après la prière mariale du Regina Caeli, qui remplace l'angélus dans le temps pascal, le pape a dit sa préoccupation pour la coexistence civile dans le pays en disant : « Ma pensée va aussi à la Syrie, où il est urgent de rétablir une coexistence basée sur la concorde et l'unité ».

« Je demande à Dieu, a confié le pape, qu'il n'y ait pas de nouvelle effusion de sang dans cette Patrie des grandes religions et des grandes civilisations ».

Plus encore, le pape a adressé un appel aux autorités et aux citoyens à rechercher le « bien commun » : « J'invite les autorités et tous les citoyens à n'épargner aucun effort dans leur recherche du bien commun et de l'accueil des légitimes aspirations à un avenir de paix et de stabilité ».

Lors de la présentation à la presse du congrès du Conseil pontifical Justice et Paix, sur l'actualité de « Mater et magistra », vendredi matin, au siège romain de ce dicastère au palais San Callisto, la presse a interrogé Mgr Mario Toso, sdb, sur la position de l'Eglise face aux morts survenues dans ce grand pays du Moyen Orient.

C'est Benoît XVI qui a répondu en prenant la parole pour le retour à la paix intérieure du pays où les chrétiens sont une minorité bien intégrée représentant plus d'un million et demi de fidèles, toutes confessions rassemblées. C'est une des plus anciennes communautés chrétiennes du Proche et du Moyen Orient.

Pour sa part, le patriarche syriaque catholique Ignace Youssef III Younan a rencontré en France des parlementaires et le ministre des Affaires étrangères, M. Alain Juppé. Il exprime son inquiétude pour l'avenir des chrétiens dans un monde arabe en pleine agitation, et notamment en Syrie, rapporte Témoignage Chrétien.

« Nous ne faisons pas de politique, nous ne soutenons pas un bloc politique contre un autre, mais nous appelons les dirigeants de ces pays à la raison », a-t-il notamment déclaré.

Mais il pose aussi un certain nombre de questions : « Si Bachar Al-Assad saute, nous craignons le chaos et une prise de pouvoir par les sunnites fondamentalistes. Pourquoi les grandes manifestations ont lieu le vendredi après la prière ? Pourquoi les manifestants sortent des mosquées après avoir été harangués par les imams ? Tout cela ne peut pas inspirer confiance aux minorités, chrétiens et musulmans non sunnites ».

Il souligne aussi le sort des réfugiés : « La Syrie est le pays qui accueille le plus grand nombre de réfugiés chrétiens irakiens. En cas de chaos, que va-t-il se passer pour ces réfugiés qui vivent pour la plupart dans les quartiers populaires des grandes villes ? »

Le pape Jean-Paul II s'était rendu en Syrie, en 2001, du 5 au 8 mai, dans le cadre de son pèlerinage jubilaire sur les pays de Saint Paul. C'était le premier pape à être entré dans une mosquée, le 6 mai 2001.

Anita S. Bourdin
zenit

عن الاتحاد الكاثوليكي العالمي للصحافة - لبنان

عضو في الإتحاد الكاثوليكي العالمي للصحافة UCIP الذي تأسس عام 1927 بهدف جمع كلمة الاعلاميين لخدمة السلام والحقيقة . يضم الإتحاد الكاثوليكي العالمي للصحافة - لبنان UCIP – LIBAN مجموعة من الإعلاميين الناشطين في مختلف الوسائل الإعلامية ومن الباحثين والأساتذة . تأسس عام 1997 بمبادرة من اللجنة الأسقفية لوسائل الإعلام استمرارا للمشاركة في التغطية الإعلامية لزيارة السعيد الذكر البابا القديس يوحنا بولس الثاني الى لبنان في أيار مايو من العام نفسه. "أوسيب لبنان" يعمل رسميا تحت اشراف مجلس البطاركة والأساقفة الكاثوليك في لبنان بموجب وثيقة تحمل الرقم 606 على 2000. وبموجب علم وخبر من الدولة اللبنانية رقم 122/ أد، تاريخ 12/4/2006. شعاره :" تعرفون الحق والحق يحرركم " (يوحنا 8:38 ).