أختر اللغة
الرئيسية | أخبار الكنيسة | الكنيسة في لبنان | Turquie: Plusieurs journalistes placés en garde

Turquie: Plusieurs journalistes placés en garde

Selon les informations recueillies par Reporters sans frontières, une vaste opération de police visant l’organisation clandestine ultranationaliste « Ergenekon » s’est déroulée à Ankara, Istanbul, Trabzon et Antalya, le 1er juillet 2008, à sept heures du matin. Vingt-cinq personnes ont été arrêtées à leur domicile et placées en garde à vue, dont quatre professionnels des médias.

Il s‘agit de Mustafa Balbay, chroniqueur et respondable du bureau d’Ankara du quotidien kémaliste Cumhuriyet, de Ufuk Büyükçelebi, directeur de la rédaction du quotidien d’extrême droite Tercüman, d’Erol Mütercümler, un présentateur de télévision, et de Murat Avar, un reporter de la chaîne publique TRT. Leurs domiciles, ainsi que les bureaux de Cumhuriyet à Ankara et de Tercüman à Istanbul ont été perquisitionnés. Deux d’entre eux – Ufuk Büyükçelebi et Murat Avar – ont été libérés le 4 juillet. Les autres sont toujours entendus par les magistrats.
Parmi les personnes interpellées figurent aussi quatre généraux à la retraite, Hursit Tolon, ex-commandant de la première armée, Sener Eruygur, ancien chef de la gendarmerie nationale et président de l’Association pour la Pensée d’Atatürk (ADD), Levent Ersoz et Ilker Ozguven, ainsi que le président de la Chambre de Commerce d’Ankara, Sinan Aygün.
Tous sont soupçonnés d’appartenir ou de collaborer avec « Ergenekon », une organisation dont l’objectif serait, selon les autorités, de créer un climat de terreur et de déstabilisation devant déboucher sur un coup d’Etat militaire mettant fin au gouvernement en place. L’opération de police contre « Ergenekon », a débuté il y a plus d’un an et 49 personnes ont jusque-là été incarcérées, sans que l’acte d’accusation ait été rendu public.
“La dégradation du climat politique et la polarisation de la société sur fond de crise opposant l’AKP – parti islamiste au pouvoir menacé d’interdiction par la cour de cassation – aux mouvements sécularistes ou nationalistes, est particulièrement inquiétante. De même que les rumeurs de coup d‘Etat imminent. Nous craignons que la presse indépendante et critique ne soit au premier rang des victimes de cet affrontement pour le pouvoir ”, a déclaré Reporters sans frontières.
“Nous appelons les autorités turques à ne pas sacrifier le respect du droit des citoyens à l’information ni celui de la loi en général, à la lutte politique” , a poursuivi l’organisation.
Le journaliste Mustafa Balbay a refusé de répondre aux questions de la Section antiterroriste de la Direction de sécurité d’Istanbul, estimant qu’elle ne lui avait pas notifié les accusations portées à son encontre. Selon ses avocats, le journaliste refuse également de collaborer en raison des fuites survenues lors de l’interrogatoire d’un confrère dans le même dossier.
Mustafa Balbay fait référence à l’interrogatoire de Ilhan Selçuk, propriétaire de Cumhuriyet, interpellé, le 21 mars 2008, vers 4h30 du matin, à son domicile d’Istanbul, qui avait vu ses réponses aux questions des policiers publiées dans les journaux les jours suivants.

RSF 04.07.2008

عن الاتحاد الكاثوليكي العالمي للصحافة - لبنان

عضو في الإتحاد الكاثوليكي العالمي للصحافة UCIP الذي تأسس عام 1927 بهدف جمع كلمة الاعلاميين لخدمة السلام والحقيقة . يضم الإتحاد الكاثوليكي العالمي للصحافة - لبنان UCIP – LIBAN مجموعة من الإعلاميين الناشطين في مختلف الوسائل الإعلامية ومن الباحثين والأساتذة . تأسس عام 1997 بمبادرة من اللجنة الأسقفية لوسائل الإعلام استمرارا للمشاركة في التغطية الإعلامية لزيارة السعيد الذكر البابا القديس يوحنا بولس الثاني الى لبنان في أيار مايو من العام نفسه. "أوسيب لبنان" يعمل رسميا تحت اشراف مجلس البطاركة والأساقفة الكاثوليك في لبنان بموجب وثيقة تحمل الرقم 606 على 2000. وبموجب علم وخبر من الدولة اللبنانية رقم 122/ أد، تاريخ 12/4/2006. شعاره :" تعرفون الحق والحق يحرركم " (يوحنا 8:38 ).