شريط الأحداث
أختر اللغة
الرئيسية | أخبار الكنيسة | الكنيسة في لبنان | UCIPLIBAN :Communiqué sur la fermeture de la chaîne satellite «New TV »

UCIPLIBAN :Communiqué sur la fermeture de la chaîne satellite «New TV »

Antélias, 2 janvier 2003

1 – L’opinion publique libanaise a été choquée une fois de plus en quelques mois par la fermeture d’une troisième chaîne médiatique satellite, la « New TV », après la fermeture totale et finale des deux chaînes, la « MTV » et « la radio Mont Liban ». La raison apparente commune entre les trois cas est de prévenir tout dommage à une nation et à l’un de ses pays amis ou frères, en des méthodes et procédures sans pareil dans l’histoire du média libanais, la décision politique emportant toute autre décision, soit elle judiciaire ou sécuritaire. La fermeture de la nouvelle chaîne prouve encore une fois l’entrée de la nation dans le canal sombre dans lequel se restreignent les surfaces de la liberté responsable sur laquelle le Liban s’est basé dans les pactes écrits et oraux.
2 – Le principe de la « priorité de la sécurité nationale » adopté actuellement par certains responsables libanais, ne doit pas être interprété aux dépens du principe primordial sur lequel se base le Liban, donc la coexistence à la lumière des libertés publiques et privées, la seule garantie de la dignité de tous, communautés et individuels. Il est craint qu’en appliquant le principe de la « priorité de la sécurité nationale », le Liban perde sa singularité, et se transforme en un Etat monophonique et arbitraire tels certains Etats arabes dans lesquels les peuples sont absents de la participation à l’autodétermination, privés de la pratique de cette mission démocratique sacrée par une personne, un mouvement ou une tribu, aux dépens de l’intérêt du peuple et de la nation.
3 – L’histoire a prouvé que le respect des libertés est la base essentielle de l’évolution, le développement et la paix réelle des peuples. Il est regrettable que notre monde arabe, pendant que certaines de ses régions sont sujettes aux plus violentes forces tyranniques dans l’époque moderne, est noyé dans le silence et l’inertie à cause de l’absence de la reconnaissance des droits de l’homme et des pactes internationaux relatifs. Il est sérieusement inquiétant que les prétextes de certains responsables constituent un pas en arrière qui mène à faire sortie le Liban de sa voie arabe originale ouverte au monde civilisé vers les époques de l’ignorance et la tyrannie. Ce pas est craint par tout Libanais mature et responsable, que dire donc de ceux qui occupent le poste de responsabilité et de décision concernant le destin du Liban, l’avenir de ses générations et son statut parmi les nations et les peuples.
4 – En posant des points d’interrogation sur la manière de fermer la chaîne « New TV » concernant l’arrêt et le jugement préjudiciel, ou l’absence des institutions relatives, et l’abolition du rôle de certaines d’entre elles, l’Union considère que le discours du pouvoir sur le maintien des libertés au Liban n’est pas convaincant à l’ombre de la poursuite de la fermeture de la chaîne « MTV », et de la radio « Mont Liban » et à l’ombre de la pratique de méthodes qui renversent les principes sur lesquels se base le Liban messager et modèle.

Traduit par : Joyce Tary

 

عن الاتحاد الكاثوليكي العالمي للصحافة - لبنان

عضو في الإتحاد الكاثوليكي العالمي للصحافة UCIP الذي تأسس عام 1927 بهدف جمع كلمة الاعلاميين لخدمة السلام والحقيقة . يضم الإتحاد الكاثوليكي العالمي للصحافة - لبنان UCIP – LIBAN مجموعة من الإعلاميين الناشطين في مختلف الوسائل الإعلامية ومن الباحثين والأساتذة . تأسس عام 1997 بمبادرة من اللجنة الأسقفية لوسائل الإعلام استمرارا للمشاركة في التغطية الإعلامية لزيارة السعيد الذكر البابا القديس يوحنا بولس الثاني الى لبنان في أيار مايو من العام نفسه. "أوسيب لبنان" يعمل رسميا تحت اشراف مجلس البطاركة والأساقفة الكاثوليك في لبنان بموجب وثيقة تحمل الرقم 606 على 2000. وبموجب علم وخبر من الدولة اللبنانية رقم 122/ أد، تاريخ 12/4/2006. شعاره :" تعرفون الحق والحق يحرركم " (يوحنا 8:38 ).