شريط الأحداث
أختر اللغة
الرئيسية | أخبار الكنيسة | الكنيسة في لبنان | UCIPLIBAN: Les régimes arabes doivent donner la liberté aux médias

UCIPLIBAN: Les régimes arabes doivent donner la liberté aux médias

Antélias, 5 Mai 2004

En mémoire des martyrs de la presse libanaise et à l’occasion de la Journée mondiale de la liberté de la presse, l’UCIPLIBAN invite à une prise de conscience approfondie de l’importance des médias dans le domaine de la libération et du développement des peuples, rappelant qu’il n’existe pas de liberté sans liberté de la presse et que les peuples arabes sont plus forts face à l’occupation et aux ingérences étrangères lorsque leurs médias sont indépendants et libres du contrôle de l’État. Le communiqué de l’UCIP comprend ce qui suit:

1- Au mois de mai de chaque année, la presse libanaise et la presse mondiale commémorent ensemble les martyrs de la presse et célèbrent la journée mondiale de la presse, ce qui offre une possibilité de réflexion quant à la réalité des médias libanais et arabes ainsi qu’au rôle que peut jouer chacun de ces médias vers le progrès et l’émancipation des peuples ainsi que leur développement humain et culturel, à l’heure où les Arabes, peuples et gouvernements deviennent de plus en plus conscients de la force des médias en tant qu’arme pas moins puissante que les armes matérielles face aux défis internes et externes.

2- Les médias arabes marquent une évolution dans le discours de certains gouvernements et une croissance considérable du développement des ONGs appelant aux réformes et au changement sur la base du respect des droits fondamentaux de l’homme.
Cette évolution se manifeste surtout par l’engagement de certains responsables officiels à soutenir la liberté de la presse et à la considérer comme un moyen de préserver les droits des nations et de l’homme arabe ainsi que sa dignité afin qu’il puisse participer, critiquer et analyser.
Elle se manifeste aussi par la promulgation de décrets gouvernementaux levant la censure conventionnelle adoptée et appelant à transférer la supervision des médias des mains des services de sécurité de l’État à celles de conseils nationaux de l’information, mettant ainsi fin au monopole des gouvernements dans le domaine de transmission par satellite et de la presse. De telles manifestations sont porteuses d’optimisme quant à l’émergence d’une conscience arabe qui produira un vrai changement dans les pratiques des régimes arabes dans l’intérêt des peuples arabes et de leurs causes.

3- Les rapports internationaux, surtout ceux récents émanant de "Reporters sans frontières" et du "Comité de protection des journalistes", ont prouvé que les États asiatiques, dont les pays arabes, constituent encore la scène la moins performante dans le domaine des libertés médiatiques et surtout en 2003, et la plus dangereuse pour les journalistes professionnels; ces derniers savent quand même qu’il ne faut pas traverser les lignes rouges et qu’il faut s’engager à l’autocensure, afin d’éviter les poursuites et l’emprisonnement imposés par les régimes totalitaires prévalant sur le continent asiatique en général et au Moyen-Orient en particulier. Les rapports internationaux comparent la région à une grande prison en raison de la situation, des guerres et des agressions dont sont victimes les civils en Palestine et en Iraq et du déploiement des forces armées, des mouvements politiques et des forces d’occupation. Les rapports ont indiqué le Liban comme le pays qui était le berceau des libertés médiatiques mais où "la négligence de la loi constitue désormais une source d’inquiétude". Le rapport de "Reporters sans frontières" souligne que "les intérêts politiques et médiatiques transversaux ont causé l’arrêt de transmission de certains des programmes de la NTV, connue pour ses opinions critiques à l’égard du Gouvernement".
Malheureusement les pays arabes occupent une place bien inférieure au niveau démocratique requis dans le monde en raison de la soumission continue aux forces de pression.

Par conséquent, il est temps de procéder à une séparation des pouvoirs surtout celle du pouvoir politique et celui de la presse qui, en accomplissant la tâche de supervision et de responsabilisation des responsables, contribuent énormément à la réalisation de la libération et du progrès du pays

عن الاتحاد الكاثوليكي العالمي للصحافة - لبنان

عضو في الإتحاد الكاثوليكي العالمي للصحافة UCIP الذي تأسس عام 1927 بهدف جمع كلمة الاعلاميين لخدمة السلام والحقيقة . يضم الإتحاد الكاثوليكي العالمي للصحافة - لبنان UCIP – LIBAN مجموعة من الإعلاميين الناشطين في مختلف الوسائل الإعلامية ومن الباحثين والأساتذة . تأسس عام 1997 بمبادرة من اللجنة الأسقفية لوسائل الإعلام استمرارا للمشاركة في التغطية الإعلامية لزيارة السعيد الذكر البابا القديس يوحنا بولس الثاني الى لبنان في أيار مايو من العام نفسه. "أوسيب لبنان" يعمل رسميا تحت اشراف مجلس البطاركة والأساقفة الكاثوليك في لبنان بموجب وثيقة تحمل الرقم 606 على 2000. وبموجب علم وخبر من الدولة اللبنانية رقم 122/ أد، تاريخ 12/4/2006. شعاره :" تعرفون الحق والحق يحرركم " (يوحنا 8:38 ).