أختر اللغة
الرئيسية | أخبار الكنيسة | الكنيسة في لبنان | Un deuxième journaliste tué en 24 heures en Russie, abattu au Daguestan

Un deuxième journaliste tué en 24 heures en Russie, abattu au Daguestan

Un journaliste russe a été abattu, vendredi 21 mars, en pleine rue à Makhatchkala, capitale de la république du Daguestan (Caucase russe), au soir de la découverte du corps du journaliste Ilias Chourpaïev à Moscou. Concernant les motifs de ces meurtres les enquêteurs privilégient la piste professionnelle pour Gadji Abachilov. Il avait "beaucoup d'ennemis" en raison de son soutien au président du Daguestan,

, Moukhou Aliev, a estimé Andreï Melamedov, éditeur du journal daguestanais Nastoïachie Vremia, sur la radio Echo de Moscou. "Plus d'une fois, il avait reçu des avertissements des rebelles", a-t-il ajouté.
Selon un enquêteur, cité vendredi par Interfax, la piste principale examinée dans le cas Ilias Chourpaïev est celle d'un meurtre pour motifs personnels même si d'autres motifs, notamment professionnels, ne sont pas écartés.
"Gadji Abachilov a été abattu par des inconnus alors qu'il se trouvait à bord de sa voiture à Makhatchkala. Son chauffeur, grièvement blessé, a été hospitalisé", selon Mark Tolchinski, porte-parole du ministère de l'Intérieur russe à Makhatchkala.
Le meurtre de ce journaliste qui dirigeait la chaîne Daguestan, antenne locale de la chaîne publique Rossia, s'est déroulé en plein centre de Makhatchkala, non loin du supermarché Tachkent, a précisé le porte-parole.
rien ne permet pour l'instant d'établir un lien entre les 2 meurtres
Il a insisté sur le fait que rien ne permet cependant pour l'instant d'établir un lien avec le meurtre d'Ilias Chourpaïev, journaliste de la Première chaîne russe (Pervyï Kanal), retrouvé étranglé vendredi matin avec une ceinture à son domicile moscovite.
Celui-ci, Ilias Chourpaïev, spécialiste du Caucase russe et notamment du Daguestan, d'où il était originaire, avait travaillé pour la chaîne privée NTV à Makhatchkala, avant de partir travailler à Moscou.
Quelques heures avant sa mort, M. Chourpaïev avait laissé un commentaire dans son blog sur le site livejournal.com, sur un conflit entre journalistes et fondateurs d'un journal au Daguestan, où il écrivait des notes de voyage.
Le Procureur général de Russie, Iouri Tchaïka, a annoncé vendredi soir qu'il allait superviser personnellement l'enquête sur le meurtre de M. Abachilov, selon les agences russes. Celles-ci précisent que M. Abachilov, 58 ans, avait été par le passé vice-ministre de l'Information du gouvernement local. Les attaques contre les représentants des autorités, notamment les policiers, sont fréquentes au Daguestan, république voisine de la Tchétchénie gagnée ces dernières années par l'instabilité de la région séparatiste.
Le nouvel Observateur- 22/3/2008

عن الاتحاد الكاثوليكي العالمي للصحافة - لبنان

عضو في الإتحاد الكاثوليكي العالمي للصحافة UCIP الذي تأسس عام 1927 بهدف جمع كلمة الاعلاميين لخدمة السلام والحقيقة . يضم الإتحاد الكاثوليكي العالمي للصحافة - لبنان UCIP – LIBAN مجموعة من الإعلاميين الناشطين في مختلف الوسائل الإعلامية ومن الباحثين والأساتذة . تأسس عام 1997 بمبادرة من اللجنة الأسقفية لوسائل الإعلام استمرارا للمشاركة في التغطية الإعلامية لزيارة السعيد الذكر البابا القديس يوحنا بولس الثاني الى لبنان في أيار مايو من العام نفسه. "أوسيب لبنان" يعمل رسميا تحت اشراف مجلس البطاركة والأساقفة الكاثوليك في لبنان بموجب وثيقة تحمل الرقم 606 على 2000. وبموجب علم وخبر من الدولة اللبنانية رقم 122/ أد، تاريخ 12/4/2006. شعاره :" تعرفون الحق والحق يحرركم " (يوحنا 8:38 ).