أختر اللغة
الرئيسية | أخبار الكنيسة | الكنيسة في لبنان | Un gigantesque chemin de croix à l’occasion des JMJ

Un gigantesque chemin de croix à l’occasion des JMJ

Un gigantesque chemin de croix a parcouru Sydney vendredi à l’occasion des Journées mondiales de la jeunesse (JMJ), suivi depuis la cathédrale par le pape Benoît XVI, qui a auparavant exprimé sa préoccupation sur la crise anglicane.

Benoît XVI a ouvert le chemin de croix dans l’après-midi par une prière sur le parvis de la cathédrale avant de suivre l’événement à la télévision depuis la crypte.
Le chemin de croix, qui met en scène le récit biblique de la condamnation et de la mort du Christ, a été joué par des acteurs dans une scénographie suggestive. Les pèlerins des JMJ et la population de Sydney pouvaient suivre le spectacle sur des écrans géants. Les différentes stations du chemin de croix avaient pour cadre des lieux emblématiques de Sydney, dont le parvis du musée d’art moderne, l’esplanade devant le célèbre opéra et Darling Harbour.
Quelques manifestants réclamant les excuses du pape et de la hiérarchie de l’Église australienne pour les abus sexuels commis par des prêtres ont tenté de s’approcher du parvis de la cathédrale au moment où le pape s’y trouvait. Trois personnes ont brandi des pancartes sur lesquelles était écrit « Les abus sexuels du clergé volent des vies. Se taire est être complice », avant d’être repoussées par la police. Le pape pourrait aborder aujourd’hui le sujet des abus sexuels dans l’Église lors d’une messe avec les évêques et les séminaristes australiens.
Benoît XVI a partagé son déjeuner avec douze jeunes délégués des JMJ venus du monde entier. À leur sortie, les jeunes ont raconté que le pape s’était entretenu avec eux en anglais et les avait interrogés sur la situation de chacun d’eux. Armando Cervantes, 27 ans, fils d’immigrés mexicains installés en Californie, a offert au pape une casquette de Mickey.
Auparavant, le chef de l’Église catholique, comme il le fait à chacun de ses voyages, a rencontré dans la matinée les représentants des autres confessions chrétiennes puis ceux des autres religions. Devant les protestants, orthodoxes et anglicans qui représentent ensemble le plus grand nombre de croyants en Australie, Benoît XVI a reconnu que l’œcuménisme était arrivé à « un point critique ».
L’ordination de femmes évêques acceptée par plusieurs Églises anglicanes – dont l’Église australienne – et celle d’un évêque ouvertement homosexuel en 2003 aux États-Unis, malgré l’opposition d’une partie du clergé et des fidèles, ont poussé la communion anglicane au bord du schisme. Les évêques anglicans du monde entier sont actuellement réunis en Grande-Bretagne, à Canterbury (Sud-Est), pour tenter de ressouder leur unité.
En recevant ensuite des représentants musulmans, juifs, bouddhistes, hindouistes et zoroastriens, le pape a souligné que les religions pouvaient être « une force d’unité » plutôt qu’un « facteur de division ». Évoquant sans les énumérer « les formes sinistres et indiscriminées de violence » qui menacent le monde, il a estimé que « la voix unie de toutes les personnes inspirées par la religion est un stimulant pour que les nations et les communautés résolvent leurs conflits par des moyens pacifiques dans le plein respect de la dignité humaine ».
Dans la soirée, Benoît XVI est allé rencontrer un groupe de jeunes en difficulté accueillis dans une communauté de réinsertion. Il les a invités à ne pas adorer de « faux dieux » comme « les biens matériels, l’amour possessif et le pouvoir ».
Dimanche, le pape célébrera une messe en plein air. Il saluera aussi le président du Timor-Oriental José Ramos-Horta, qui se trouve à Sydney à l’occasion des JMJ, a indiqué ce dernier à l’AFP. M. Ramos Horta a précisé qu’il voulait « remercier » Benoît XVI pour l’attention que ce dernier lui a manifestée quand il avait été grièvement blessé le 11 février lors d’une attaque de soldats rebelles visant son domicile.

L'Orient Le Jour 19.07.2008

عن الاتحاد الكاثوليكي العالمي للصحافة - لبنان

عضو في الإتحاد الكاثوليكي العالمي للصحافة UCIP الذي تأسس عام 1927 بهدف جمع كلمة الاعلاميين لخدمة السلام والحقيقة . يضم الإتحاد الكاثوليكي العالمي للصحافة - لبنان UCIP – LIBAN مجموعة من الإعلاميين الناشطين في مختلف الوسائل الإعلامية ومن الباحثين والأساتذة . تأسس عام 1997 بمبادرة من اللجنة الأسقفية لوسائل الإعلام استمرارا للمشاركة في التغطية الإعلامية لزيارة السعيد الذكر البابا القديس يوحنا بولس الثاني الى لبنان في أيار مايو من العام نفسه. "أوسيب لبنان" يعمل رسميا تحت اشراف مجلس البطاركة والأساقفة الكاثوليك في لبنان بموجب وثيقة تحمل الرقم 606 على 2000. وبموجب علم وخبر من الدولة اللبنانية رقم 122/ أد، تاريخ 12/4/2006. شعاره :" تعرفون الحق والحق يحرركم " (يوحنا 8:38 ).