أختر اللغة
الرئيسية | أخبار الكنيسة | الكنيسة في لبنان | Un photographe disparu, huit journalistes toujours détenus

Un photographe disparu, huit journalistes toujours détenus

Reporters sans frontières et la Burma Média Association se réjouissent de la remise en liberté, de deux journalistes arrêtés pendant les manifestations de septembre.

Win Ko Ko Latt, reporter au Weekly Eleven Journal et Nay Linn Aung, du 7-Days journal ont été libérés aux alentours du 23 octobre, ont annoncé leurs médias. Malgré la déclaration du Conseil de sécurité des Nations unies et les réactions de nombreux gouvernements, les généraux refusent toujours de relâcher les centaines de manifestants interpellés. Nous demandons plus particulièrement la liberation immédiate des journalistes", ont déclaré les deux organisations. Ko Thu Ya Soe, un photographe de 30 ans qui travaille pour l’agence allemande EPA, est porté disparu depuis le début du mois d’octobre 2007. Il prenait des clichés à proximité de la pagode Sule, à Rangoon lorsqu’il a été vu pour la dernière fois. Personne, pas même sa famille, n’a idée de l’endroit où il se trouve. Win Ko Ko Latt, reporter du Weekly Eleven Journal arrêté le 27 septembre, Win Saing, photographe arrêté le 28 août, et Nay Linn Aung, reporter du 7-Days Journal, sont toujours en détention. En revanche, Maung Yan Paing, écrivain, Min Htin Ko Ko Gyi, cameraman, et Ye Lwin, poète et chanteur du groupe Mizzima Wave Band, ont été libérés. Enfin, le comédien Zargana, surnommé le "Charlie Chaplin" birman, qui avait été arrêté à Rangoon le 25 septembre après avoir soutenu ouvertement les moines, a également été libéré le 17 octobre, ainsi que l’acteur Kyaw Thu et sa femme. Par ailleurs, selon des médias locaux, la femme du journaliste et réalisateur de documentaires Nyein Thit (également appelé Thaung Tun), Khin Mar Lar, qui avait été arrêtée par les autorités birmanes le 25 septembre 2007 à Amarapura, dans la banlieue de Mandalay a été remise en liberté vendredi 19 octobre. Nyein Thit se cache depuis le début des manifestations. Lorsque les forces de sécurité sont venues pour l’arrêter chez lui, elles n’ont trouvé que sa femme et ses enfants. Les policiers ont emmené sa femme, qui n’a pourtant participé à aucune manifestation, abandonnant leurs enfants à leur sort. Nyein Thit avait déjà été emprisonné en 1999 et libéré en 2004 après avoir publié des textes qui faisaient état des violations de la liberté de la presse en Birmanie. Par ailleurs, cinq journalistes arrêtés avant les événements de fin septembre sont toujours détenus : U Thaung Sein, photoreporter free-lance, Ko Moe Htun, du journal Dhamah-Yate, Ne Min, journaliste indépendant, Monywa Aung-Shin, du journal Sar-maw-khung, et U Win Tin, du journal Hanthawathi.
Reporters sans Frontieres 23107

عن الاتحاد الكاثوليكي العالمي للصحافة - لبنان

عضو في الإتحاد الكاثوليكي العالمي للصحافة UCIP الذي تأسس عام 1927 بهدف جمع كلمة الاعلاميين لخدمة السلام والحقيقة . يضم الإتحاد الكاثوليكي العالمي للصحافة - لبنان UCIP – LIBAN مجموعة من الإعلاميين الناشطين في مختلف الوسائل الإعلامية ومن الباحثين والأساتذة . تأسس عام 1997 بمبادرة من اللجنة الأسقفية لوسائل الإعلام استمرارا للمشاركة في التغطية الإعلامية لزيارة السعيد الذكر البابا القديس يوحنا بولس الثاني الى لبنان في أيار مايو من العام نفسه. "أوسيب لبنان" يعمل رسميا تحت اشراف مجلس البطاركة والأساقفة الكاثوليك في لبنان بموجب وثيقة تحمل الرقم 606 على 2000. وبموجب علم وخبر من الدولة اللبنانية رقم 122/ أد، تاريخ 12/4/2006. شعاره :" تعرفون الحق والحق يحرركم " (يوحنا 8:38 ).