أختر اللغة
الرئيسية | أخبار الكنيسة | الكنيسة في لبنان | Une loi risque de mettre en danger la liberté d’expression

Une loi risque de mettre en danger la liberté d’expression

Reporters sans frontières s’est inquiétée de l’adoption par le Parlement, en deuxième lecture, le 11 juillet 2007, du projet de loi prévoyant l’intensification de la lutte contre « l’extrémisme ».

L’organisation de défense de la liberté de la presse a écrit au président de la République, Vladimir Poutine, et lui a demandé de s’opposer à l’entrée en vigueur de ce texte en l’état actuel. Lors de son dernier discours à la Nation, devant les deux chambres réunies, le 26 avril, le chef de l’Etat avait exhorté les parlementaires à se montrer inflexibles dans la lutte contre « l’extrémisme ».
“La lutte contre l’extrémisme est nécessaire et légitime, mais celle-ci ne doit cependant pas entraver la liberté des médias et des citoyens. Or, la définition donnée dans ce projet de loi de l’extrémisme recouvre treize situations, aux contours très flous. Seront désormais punis « le financement » et « l’organisation » des actes « extrémistes » et ce, « y compris par le biais d’imprimés (…), de liaisons téléphoniques ou autres moyens d’information », mais également le « soutien public », « l’aide » ou « l’appel » à « l’extrémisme ». A l’approche des élections législative de décembre 2007 et présidentielle de mars 2008, il est indispensable de définir plus clairement ces notions. Dans le cas contraire, une radio pourrait, par exemple, être fermée simplement parce qu’un auditeur aurait tenu à l’antenne des propos jugés extrémistes”, a écrit Reporters sans frontières.
“Par ailleurs, les services secrets pourront librement écouter les conversations téléphoniques des personnes soupçonnées d’extrémisme. Toute latitude leur est donnée, sans égard pour le respect de la vie privée des citoyens. Enfin, la diffusion d’informations sur certaines associations ou organisations non gouvernementales, qui font l’objet d’une restriction de leur activité, en vertu de la loi du 25 juillet 2002 sur la lutte contre l’extrémisme, est interdite.
En mars 2006, notre organisation avait déjà dénoncé les nombreuses pressions que subissent les sites d’information indépendants, au nom de la lutte contre l’extrémisme. Certains d’entre eux ont été censurés par les services de sécurité pendant plusieurs jours”, a ajouté l’organisation.
Reporters sans frontières – 24 Juillet 2007

عن الاتحاد الكاثوليكي العالمي للصحافة - لبنان

عضو في الإتحاد الكاثوليكي العالمي للصحافة UCIP الذي تأسس عام 1927 بهدف جمع كلمة الاعلاميين لخدمة السلام والحقيقة . يضم الإتحاد الكاثوليكي العالمي للصحافة - لبنان UCIP – LIBAN مجموعة من الإعلاميين الناشطين في مختلف الوسائل الإعلامية ومن الباحثين والأساتذة . تأسس عام 1997 بمبادرة من اللجنة الأسقفية لوسائل الإعلام استمرارا للمشاركة في التغطية الإعلامية لزيارة السعيد الذكر البابا القديس يوحنا بولس الثاني الى لبنان في أيار مايو من العام نفسه. "أوسيب لبنان" يعمل رسميا تحت اشراف مجلس البطاركة والأساقفة الكاثوليك في لبنان بموجب وثيقة تحمل الرقم 606 على 2000. وبموجب علم وخبر من الدولة اللبنانية رقم 122/ أد، تاريخ 12/4/2006. شعاره :" تعرفون الحق والحق يحرركم " (يوحنا 8:38 ).