أختر اللغة
الرئيسية | أخبار الكنيسة | الكنيسة في لبنان | Bombay : La liberté religieuse seule voie de la paix

Bombay : La liberté religieuse seule voie de la paix

«La liberté religieuse est la seule et vraie voie qui conduit à la paix », a déclaré le cardinal Oswald Gracias, archevêque de Bombay et président de la Conférence épiscopale indienne, en commentant le thème choisi par Benoît XVI

pour la prochaine Journée mondiale de la paix, le 1er janvier 2011.
Le thème de cette Journée sera : « Liberté religieuse, voie pour la paix », « un thème très important pour l'Inde et pour le monde entier » et « une réflexion décisive dans le monde d'aujourd'hui et dans la défense des droits fondamentaux de l'homme », a souligné le cardinal dans un entretien avec l'agence Fides.

« Respecter la liberté religieuse, a-t-il affirmé, signifie qu'aucun gouvernement ni aucune autorité civile n'a le droit d'interférer avec l'essence et la liberté la plus profonde du cœur et de l'âme d'un être humain, en lui disant quelle religion il doit suivre ou comment il doit rendre un culte à Dieu » .

« C'est un des droits fondamentaux de l'homme, qu'en tant qu'Eglise nous défendrons toujours », a-t-il ajouté. « Aller contre ce droit, c'est aller contre la paix et la fraternité ».

Appliquant le thème de la prochaine Journée mondiale de la paix au contexte indien, le cardinal Gracias a évoqué plus précisément « le contexte multireligieux et multiculturel » soulignant la présence en Inde de « groupes qui interprètent mal la religion, l'instrumentalisent à d'autres fins et en font un motif de conflit ou de trouble », empêchant toute harmonie dans la société.

« En tant qu'Eglise catholique nous cherchons à tisser de bonnes relations avec tout le monde et à bâtir un dialogue dans le respect de la liberté : c'est une voie efficace pour la paix, un bien suprême. De cette façon, en tant que chrétiens, nous apportons notre contribution à l'édification de la famille humaine »

Mais si le thème de la prochaine Journée mondiale de la paix se révèle utile pour l'Eglise en Inde, il l'est aussi pour l'Eglise en Indonésie, a souligné pour sa part, Mgr Ignatius Suharyo, archevêque de Djakarta.

« Discuter d'un thème aussi important et délicat fait toujours du bien, a-t-il déclaré, car il peut aussi servir de réflexion, dans un contexte où le droit à la liberté religieuse est parfois difficile à vivre et à réaliser pleinement », a-t-il commenté.

L'Eglise indonésienne est très active dans le domaine du dialogue interreligieux.

« Le thème de la liberté religieuse, dans toutes ses implications, est toujours au centre de discussions, congrès, débats entre leaders religieux, dans la société civile mais au niveau politique également. Il est bon d‘en parler et que ce thème suscite des interrogations et des débats, qu'il soit objet et centre du dialogue ».

« Je suis convaincu que la réflexion du Saint-Père, que nous essaierons d'approfondir, en dialoguant avec d'autres communautés et en lui donnant une large diffusion, sera pour nous une aide dans nos relations avec d'autres leaders et communautés religieuses », a-t-il conclu.
zenit

عن الاتحاد الكاثوليكي العالمي للصحافة - لبنان

عضو في الإتحاد الكاثوليكي العالمي للصحافة UCIP الذي تأسس عام 1927 بهدف جمع كلمة الاعلاميين لخدمة السلام والحقيقة . يضم الإتحاد الكاثوليكي العالمي للصحافة - لبنان UCIP – LIBAN مجموعة من الإعلاميين الناشطين في مختلف الوسائل الإعلامية ومن الباحثين والأساتذة . تأسس عام 1997 بمبادرة من اللجنة الأسقفية لوسائل الإعلام استمرارا للمشاركة في التغطية الإعلامية لزيارة السعيد الذكر البابا القديس يوحنا بولس الثاني الى لبنان في أيار مايو من العام نفسه. "أوسيب لبنان" يعمل رسميا تحت اشراف مجلس البطاركة والأساقفة الكاثوليك في لبنان بموجب وثيقة تحمل الرقم 606 على 2000. وبموجب علم وخبر من الدولة اللبنانية رقم 122/ أد، تاريخ 12/4/2006. شعاره :" تعرفون الحق والحق يحرركم " (يوحنا 8:38 ).