أختر اللغة
الرئيسية | أخبار الكنيسة | الكنيسة في لبنان | Somalie : Un journaliste condamné à six ans de prison dans le Puntland

Somalie : Un journaliste condamné à six ans de prison dans le Puntland

Le 14 août 2010, Abdifatah Jama Mire, directeur adjoint de la radio Horseed Media FM basée à Bosaso (dans le Puntland, au nord-est du pays), a été condamné à six ans de prison pour avoir diffusé un entretien avec un chef rebelle lié à Al-Qaida.

La veille, vers 17h20 (heure locale), des policiers lourdement armés ont fait irruption dans la station de radio et donné l’ordre d’interrompre la retransmission des programmes. Huit journalistes ont alors été arrêtés, parmi lesquels Abdifatah Jama Mire.

Cette opération de police fait suite à la diffusion, par Horseed Media FM un peu plus tôt dans l’après-midi, de déclarations du commandant islamiste, Cheikh Mohamed Said Attom, dont les hommes combattent les autorités du Puntland dans la région de Galgala.

Transférés au siège de la police à Bosaso, les journalistes ont été interrogés par des officiers de la police, parmi lesquels le responsable au niveau régional, le colonel Osman Afdalouw. Les journalistes ont été relâchés un peu plus tard dans la soirée, à l’exception d’Abdifatah Jama Mire. Ce dernier a été transféré le 14 août devant un juge, en l’absence d’un avocat. Les médias se sont vus refuser l’accès à la salle d’audience. Après quelques minutes d’audience, le juge a rendu son verdict.

"La condamnation de ce journaliste, ainsi que les arrestations et détentions arbitraires de sept autres de ses confrères constituent autant de violations flagrantes et délibérées de la liberté de la presse de la part des autorités du Puntland. Nous demandons la remise en liberté immédiate", a déclaré Reporters sans frontières.

"Le journaliste a été condamné à six ans de prison et à une amende de 500 dollars pour avoir violé nos lois anti-terroristes", a indiqué par téléphone à l’AFP le vice ministre de l’Information du Puntland, Abdiqani Salad Gurey.

"Nous ne comprenons pas pourquoi les autorités du Puntland s’en prennent à notre radio alors que nous n’avons fait que notre travail en évoquant la guerre que se livrent actuellement, dans la province montagneuse de Galgala, les forces du Puntland et les rebelles, menés par Cheikh Mohamed Said Attom", a déclaré Mahad Musse, directeur exécutif de Horseed Media, avant d’ajouter : "Les autorités généralement approuvent la diffusion par les médias de déclarations gouvernementales. Le fait qu’aujourd’hui le gouvernement du Puntland s’en prenne à un média local suite à la diffusion de l’interview d’un leader de l’opposition est totalement contraire à la liberté de la presse dans la région du Puntland. "

Contactés par Reporters sans frontières, les resposanble sde la radio ont exprimé leur intention de faire appel de cette décision dans la journée.

En début de semaine, Mr. Nuh Muse Birjeb, journaliste travaillant pour le service en somali de Voice of America (VOA), s’est vu refuser, par les autorités, le droit de travailler au Puntland.
Reporters sans frontieres

عن الاتحاد الكاثوليكي العالمي للصحافة - لبنان

عضو في الإتحاد الكاثوليكي العالمي للصحافة UCIP الذي تأسس عام 1927 بهدف جمع كلمة الاعلاميين لخدمة السلام والحقيقة . يضم الإتحاد الكاثوليكي العالمي للصحافة - لبنان UCIP – LIBAN مجموعة من الإعلاميين الناشطين في مختلف الوسائل الإعلامية ومن الباحثين والأساتذة . تأسس عام 1997 بمبادرة من اللجنة الأسقفية لوسائل الإعلام استمرارا للمشاركة في التغطية الإعلامية لزيارة السعيد الذكر البابا القديس يوحنا بولس الثاني الى لبنان في أيار مايو من العام نفسه. "أوسيب لبنان" يعمل رسميا تحت اشراف مجلس البطاركة والأساقفة الكاثوليك في لبنان بموجب وثيقة تحمل الرقم 606 على 2000. وبموجب علم وخبر من الدولة اللبنانية رقم 122/ أد، تاريخ 12/4/2006. شعاره :" تعرفون الحق والحق يحرركم " (يوحنا 8:38 ).